CRESS qu’il faut pas faire pour se ressourcer

Les commerçants ont les CCI, les artisans les chambres de métier, eh bien les associations, coopératives et autres entrepreneurs de l’économie sociale et solidaire ont eux aussi leur chambre, assez pertinemment nommée Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire et acronymisé du doux sigle CRESS.

La CRESS des Pays de la Loire organisait cette semaine une rencontre sur le thème de l’économie circulaire. Globalement très intéressant, et pour une fois un lieu de rencontre, la Ressourcerie des Biscottes (à découvrir sur http://ressourceriedesbiscottes.fr), qui faisait plus de sens que les sempiternelles salles froides d’hotels.

Lire la suite « CRESS qu’il faut pas faire pour se ressourcer »

Publicités

Les plate formes, pour lutter contre les formes plates… !

Vous ne comprenez pas ce titre. Rassurez vous, moi non plus, mais je trouve que c’est poétique et joli.

Un petit hommage à Walter et son équipe d’Open Lande (https://openlande.co), une fabrique de projets évolutionnaires très sympathiques et ambitieuse, qui est en train de construire un lieu et une communauté pas banale au large de Nantes. Leur comité de sélection hier favorisait avec talent l’histoire et l’intuition. Le conte et les résultats plutôt que le compte de résultat, le bit plutôt que l’EBIT.

Lire la suite « Les plate formes, pour lutter contre les formes plates… ! »

Grosse légume

C’est bien connu, dans les circuits courts, dans l’alternatif, dans l’implication citoyenne, le grand problème c’est l’échelle (c’est pour ça d’ailleurs qu’on parle de courte échelle).

C’est très impactant, souvent très motivant et finalement assez simple de mobiliser quelques épargnants sur un territoire pour former un club d’épargne local, de se regrouper autour d’un village pour acheter à une dizaine de producteurs bio… c’est plus compliqué quand on veut passer à l’échelle et dupliquer le modèle au niveau national ou continental.

Plusieurs approches sont possibles. Essaimer de petites expériences locales qui fonctionnent, les coordonner au niveau d’une tête de réseau qui devient parfois (souvent ?) pléthorique et qui a pour mission de coordonner en souplesse des initiatives locales réunies par un cahier des charges, une charte. C’est ce que tente mon réseau chouchou Initiative France dans la finance de proximité ; ce qu’essaye aussi Invitation à la Ferme.

Lire la suite « Grosse légume »

L’assoc mayennaise

Bon, c’est sur ce titre est très facile et j’aurais pu m’en passer. Mais je voulais prouver que, que ce soit en Inde, au Liban ou en France, quelque chose demeure : mon gout pour les mauvais jeux de mots.

On a eu plusieurs messages et appels qui nous laissent à penser que plusieurs d’entre vous sont un peu paumés sur nos mutations en cours ! Alors, pour résumer, après 10 ans passés à l’étranger, Tamara, mon épouse, a réussi avec succès un concours de proviseur, qui nous amène cette rentrée à une nouvelle forme d’expatriation… en Mayenne. Depuis quelques jours, nous sommes établis à Chateau Gontier, une très charmante petite ville entre Angers et Laval.

On ne savait pas très bien sur quoi on allait tomber, mais nos premières impressions sont plutôt réjouissantes.

Petit résumé de mes premières impressions suite à quelques rencontres et visites dans le vaste champs du circuit court, de la permaculture et de la production bio en Mayenne :

Lire la suite « L’assoc mayennaise »

Invitation à la ferme

Très belle rencontre cette semaine avec Jean Michel Peard, gérant de la ferme Peard et fondateur du réseau Invitation à la Ferme.

Jean Michel a la grande chance d’avoir grandi dans une ferme laitière, avant de s’impliquer dans l’industrie agro alimentaire dans tout ce qu’elle a de plus massif et efficace. Il a ensuite eu le talent de choisir de reprendre une ferme en Loire Atlantique, à Saint Omer de Blains et de chercher à combiner le meilleur des deux mondes.

D’un côté, des petites fermes laitières, où les vaches se comptent en dizaine plutôt qu’en centaine, respectant un cahier des charges exigeant, en particulier une alimentation à base d’herbe, des vaches au pré et une traite à la main. Le réseau impose une transformation systématiquement à la ferme, sans lait homogéneisé, avec des ingrédients choisis par le réseau.

Lire la suite « Invitation à la ferme »

Chilowe

Une initiative que je viens de découvrir, très proche de nos ambitions du moment : vivre la micro aventure à quelques kilomètres de là où on habite, sans avoir besoin de parcourir des milliers de kilomètres ! https://www.facebook.com/chilowe.explorers/

Ils sont en train de lever des fonds sur kisskissbankbank pour leur guide parisien. A découvrir !

Keefak Ithaque ?

Tel Ulysse s’en retournant dans son ile natale, je poursuis ma quête improbable du permabusiness, attentif aux chants des sirènes permaculturelles et poussé dans le dos par l’énergie venteuse du business canvas, sur une mer d’huile pendant encore 2 mois, avant de retrouver le plaisir d’affronter les combats glorieux et les positionnements subtils, les doutes magnifiques et les convictions profondes !

Bref, une intro bien ampoulée pour signaler que mon bref séjour à Nantes ces 2 dernières semaines a été l’occasion de me rendre compte que non, je n’étais pas seul, et que nombreux étaient les valeureux à fouiner et expérimenter pour que oui, les entrepreneurs soient au rendez vous posé par le climat et le pétrole !

Lire la suite « Keefak Ithaque ? »